Mitrajectoires : une association fondée par les étudiants

Logo Mitrajectoires

L'association Mitrajectoires regroupe des étudiants et anciens étudiants du master pour favoriser l'intégration des nouveaux et développer des projets associatifs dans le domaines des migrations.

Les étudiants ont mené diverses actions, par exemple, au camp de Calais avant sa fermeture en 2016, puis auprès de mineurs isolés réfugiés dans un parc de l’agglomération lilloise, aux côtés d’un collectif d’associations locales. Ils ont mis en place des cours de langue fondés sur un principe de réciprocité et d’apprentissage collaboratif : des étudiants apprenaient l’arabe auprès d’exilés auxquels ils enseignaient le français.

Plus récemment, la permanence Mitrajectoires a pris place sur le campus de l'Université de Lille pour aider les étudiants exilés à se familiariser avec les plateformes administratives, les démarches de demande d’allocation, de titre de transport, etc. En somme, les rendre autonomes dans leurs différentes démarches de la vie quotidienne.

Un site créé par des étudiants (promotion 2015-2017)

Le site #MITRA a été créé à la base par 16 étudiants de 14 nationalités différentes afin de rassembler les résultats de leurs expériences de terrain variées et de recherche à Lille.

ALUMNI

Madiha Kassawat

MADIHA KASSAWAT

Promotion 2015-2017, parcours : « territoires et mobilité, approche comparative »

Originaire de Syrie, Madiha Kassawat a rejoint le Master en 2015. Après un premier semestre à Lille (ULille), elle a étudié à l’Université de Wrocław au second semestre, puis à lUniversité de Cork au troisième semestre avant de revenir à Lille pour écrire son mémoire qu’elle résume en quelques lignes :

«Ma recherche porte sur l'intégration du point de vue des immigrés. Elle s’intéresse aux mécanismes qu'ils adoptent pour s’intégrer – notamment grâce à leurs compétences langagières et à la communication, mais aussi à leur conceptualisation de l'intégration et de l'identité. Une étude de cas porte sur les immigrants syriens non réfugiés en Irlande. »

Le titre de son mémoire : « Qu'est-ce que l'intégration? Posez la question à un immigrant! ».

Elle effectue par ailleurs un stage à Cork comme interprète en langue arabe et anglaise et comme médiatrice interculturelle auprès des avocats de Nasc Ireland . Nasc est une organisation non gouvernementale qui travaille à favoriser l’accès des personnes migrantes aux droits fondamentaux et à militer pour une meilleure intégration.

Bojana Bulatovic

BOJANA BULATOVIC

Promotion 2014-2016

Originaire du Monténégro, Bojana Bulatovic a rejoint le Master en 2014. Elle a passé son premier semestre à Lille (ULille), puis a étudié à Leuven (KUL) au second semestre et à Rio (UFRJ) au troisième semestre avant de revenir à Lille pour le quatrième semestre. Le master Mitra s’est inscrit pour Bojana dans la continuité d’une riche expérience professionnelle :

De 2006 à 2008, elle a étudié à l'École d'éducation et de communication de Jonköping qui porte particulièrement le leadership et le développement de la communauté des jeunes travailleurs au Monténégro.[IS1] Toujours sur le thème de la jeunesse, elle également effectué un Service Volontaire Européen dans une maison de quartier à Clermont-Ferrand, en France.

De 2009 à 2014, elle a travaillé comme Conseillère pour la coopération internationale à la Direction de la jeunesse et des sports du Ministère de l'éducation du Monténégro. Elle a contribué à la mise en œuvre de la première stratégie sur la jeunesse et a participé à la création de la première loi sur la jeunesse.

En 2013, elle a obtenu une bourse d’excellence du Fonds Européen pour les Balkans pour les jeunes fonctionnaires grâce à laquelle elle fait un stage de trois mois au sein du Ministère fédéral allemand des Affaires familiales, des personnes âgées, des femmes et de la jeunesse.

De 2010 à 2014, elle a été membre du groupe d'initiative Alpbach Podgorica, membre du réseau European Forum Alpbach, afin de contribuer au processus de réconciliation dans la région. Au sein du master MITRA, elle a écrit un mémoire sur « Les femmes roms et égyptiennes à la croisée de l'autonomisation, de la modernité, du genre et de la culture au Monténégro ».

Kostia Lennes

KOSTIA LENNES

Promotion 2014-2016

Originaire de France, Kostia Lennes a rejoint le Master en 2014. Il a passé le premier semestre à Lille, puis a étudié à Leuven (KUL) au deuxième semestre, à Mexico (UNAM) au troisième semestre avant de revenir à Leuven au quatrième semestre.

Il a écrit son mémoire sur « Les voyages intimes allosexuels : Trajectoires d'identité et de désir chez les Mexicains revenant des États-Unis ».

Après MITRA, Kostia a effectué un service civique de 6 mois (octobre 2016-avril 2017) dans l'Association Génériques (histoire de l'immigration) à Paris.

Il travaille actuellement comme médiateur interculturel et anthropologue social pour l'Association Ethnart à Paris.

Sur le long terme, Kostia projette de faire un doctorat en Anthropologie de la Migration sur le Genre et la Sexualité.

Montfort Ngadda

MONFORT NGADA

Promotion 2016-2018

Originaire du Tchad, Monfort a rejoint le master en 2016. Il est alors titulaire d’une Licence en Sociologie/ Anthropologie à l'Université de Ngaoundéré et un diplôme d'ingénieur de conception en Sciences Sociales pour le Développement option Populations et Resolutions de Conflits à l'Université de Maroua au Cameroun.

Dans le cadre du master, il a effectué un stage avec MISEREOR, une ONG Allemande qui met en œuvre et finance des projets des organisations nationales ou œuvrant au Tchad, ainsi qu’un stage au département d'Immigration and Border Management (IBM) au bureau régional de l'Organisation Internationale pour les Migrations (IOM) à Dakar lors de sa mobilité au Sénégal.

« En termes d'apport, MITRA m'a permis de faire des recherches et rédiger un mémoire sur les migrations transnationales entre le Sénégal et le France qui sont à mon sens les mobilités caractérisant désormais les humains du fait de la facilité à se déplacer comme jamais auparavant. En plus des séjours dans différentes universités/pays, j'ai obtenu un triple diplôme de master, m'accordant ainsi un avantage substantiel. »

Son parcours est jalonné de nombreuses expériences associatives : créateur d’une association visant à impliquer les jeunes et les femmes dans la gestion d'une cité en Allemagne, il a aussi été membre de l'association étudiante Mitrajectoires grâce à laquelle il a participé à une formation de lutte contre la violence à Suwalki en Pologne, dans le cadre d'Erasmus+ avec 7 autres associations en Europe. A travers son engagement pour l’Erasmus Mundus Association, il a co-organisé et animé avec la Délégation de l'UE au Tchad un séminaire visant à promouvoir Erasmus auprès des étudiants et enseignants Tchadiens.

« Toutes ces compétences et aptitudes m'ont conduit plus tard à une formation en Gestion de projet à l'issue de laquelle j'ai été recruté par la Coopération Allemande GIZ comme Young professional/Stagiaire. Cela m'a permis de passer 6 mois à Djibouti dans le cadre du programme Better Migration Management (BMM) que je viens de finir. »

 

 

 

Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
Accepter Refuser