L'équipe enseignante du master MITRA

Nicolas Martin-Breteau

NICOLAS MARTIN-BRETEAU
Université de Lille

Nicolas Martin-Breteau est historien des États-Unis, maître de conférences à l’université de Lille et membre du Centre d’études en civilisations langues et lettres étrangères (CECILLE).

En tant que lauréat de la bourse Fulbright, il a été chercheur invité à l’université du Maryland à College Park (2009-2010) et à l’université du Massachusetts à Amherst (2020).

Ses recherches portent sur l’histoire africaine-américaine et l'histoire du racisme.

L’ouvrage tiré de sa thèse de doctorat consacrée au rôle politique du corps sportif dans les mobilisations africaines-américaines depuis la fin du XIXe siècle paraîtra prochainement aux Éditions de l’EHESS et aux Presses de l’université Johns Hopkins. Il travaille actuellement à une biographie de W. E. B. Du Bois, à une histoire du préjugé racial aux États-Unis, ainsi qu’à une recherche sur le mouvement Black Lives Matter. Sa traduction critique de l’ouvrage de W. E. B. Du Bois, The Philadephia Negro (1899) est paru en 2019 aux Éditions La Découverte.

Sergiu Miscoiu

SERGIU MISCOIU
Université Babeș-Bolyai

Sergiu Mişcoiu est professeur des universités en science politique à la Faculté d’Etudes Européennes de l’Université Babes-Bolyai (UBB, Cluj-Napoca, Roumanie) et directeur du Centre de Coopérations Internationales de cette université.

Il a obtenu en 2006 le titre de docteur en sciences politiques (à l’Université Paris-Est) et le titre de docteur en histoire (à l’Université Babes-Bolyai) pour une thèse sur la construction nationale en Europe. Depuis octobre 2010, il est habilité à diriger des recherches (HDR) à l’Université Paris-Est, sa thèse d’habilitation portant sur le populisme saisi par la théorie du discours. Depuis 2012, il dirige également des thèses en science politique à l’Université Babes-Bolyai. De 2012 à 2016, il a dirigé le Département de Relations Internationales de l’UBB et depuis 2016, il est le Directeur du Centre de Coopérations Internationales de l’UBB. Il est également membre de l’Equipe de recherche du Laboratoire Interdisciplinaire de l’Etude du Politique (LIPHA) de l’Université Paris-Est, directeur du Centre de Réussite Universitaire et du Centre d’Etudes Africaines de l’Université Babes-Bolyai et rédacteur-en-chef de la revue scientifique Studia Europaea.

Ses thèmes de recherche sont les théories du populisme, du radicalisme et l’extrémisme et les transitions politiques dans les pays de l’Europe centrale et orientale et de l’Afrique francophones traitées d’une manière comparative. Il a écrit quatre livres, édité et coédité vingt autres volumes et écrit cinquante articles scientifiques.

Faculté d'Études Européennes
Université Babes-Bolyai
1 rue E. de Martonne 400090 Cluj-Napoca Roumanie
Tél. bureau  +40264 405 300 * 5972
Péter Kruzslicz

PÉTER PÁL KRUZSLICZ
Université de Szeged

Péter Pál Kruzslicz est un professeur assistant à la Faculté de droit et des sciences politiques (Institut d’études internationales et régionales) de l’Université de Szeged, il est directeur des programmes d’étude en langue française de cette même Faculté et directeur du Centre universitaire francophone de cette même Université.

Il a été diplômé de droit (dr. jur.) à l’Université de Szeged et obtenu un Master en droit européen à l’Université Jean Moulin Lyon 3. Il a suivi ses études doctorales à ces deux universités, il a soutenu une thèse de doctorat (PhD) en droit public. Il travaille à l’Université de Szeged en tant qu’enseignant et chercheur, il a plusieurs missions administratives, notamment en rapport avec le développement des relations internationales de l’Université. Il enseigne de diverses matières en droit constitutionnel comparé et en droit européen dans des programmes de Master en langues hongroise, anglaise et française. Il conduit ses travaux de recherche sur les champs d’intersection du droit constitutionnel national et du droit européen (souveraineté nationale, identité constitutionnelle, les rapports entre les ordres juridiques nationaux et européen), il a été intéressé par des questions juridiques relatives à la migration pendant les cinq dernières années en rapport avec son sujet de recherche initial. Il travaille également, dans les dernières années, sur des problématiques institutionnelles, notamment en ce qui concerne les défis démocratiques des États contemporains en Europe centrale et des systèmes institutionnels de l’intégration européenne. Il est impliqué dans plusieurs projets de recherche internationaux et publie les résultats de ses recherches en hongrois, en français et en anglais.

Mohammed ElHajji

MOHAMMED ELHAJJI
Université Fédérale de Rio de Janeiro

Mohammed ElHajji est Professeur Titulaire (Full Professor) des Programmes de Doctorat en Communication et Culture (PPGCOM) et en Psychologie Sociale (EICOS) de l'Université Fédérale de Rio de Janeiro. Coordinateur du Laboratoire d'Études en Communication Communautaire de la même université (LECC), il est aussi directeur de thèses et Chercheur au Centre National de Recherches Scientifiques du Brésil (CNPq). Coordinateur du Forum de Migrations Transnationales et du Symposium de Recherches sur les Migration, il est spécialiste en Migrations Transnationales et Communication Interculturelle

 

Mohammed ElHajji

PAPE SAKHO
Université Cheikh Anta Diop de Dakar

Le Dr Pape Sakho est un géographe enseignant-chercheur à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar depuis 1996. Ses travaux portent sur l’urbanisation, la mobilité urbaine, les migrations internes et internationales et les questions de population/développement en Afrique et en particulier au Sénégal. Au cours de ces dernières années il s’est également beaucoup intéressé à la mise en relation des différentes temporalités et échelles de la mobilité qui l’oriente vers un nouveau champ, la reterritorialisation par les mobilités dans un espace mondialisé dans lequel s’intègrent de plus en plus les villes africaines.

Source

Mohammed ElHajji

AUDREY CELESTINE
Université de Lille

Docteure en science politique de l’IEP de Paris, j’ai soutenu une thèse portant sur les liens entre processus de mobilisation et constructions identitaires chez les Antillais en France et les Portoricains aux Etats-Unis. Mes recherches actuelles comportent deux axes principaux. Il s’agit d’une part d’une sociologie historique de l’Etat en France et aux Etats-Unis à partir de leurs territoires caribéens (Antilles françaises et Puerto Rico) et d’autre part d’une analyse des divers enjeux soulevés par le mouvement Black Lives Matter aux Etats-Unis (avec mon collègue Nicolas Martin-Breteau). 

Site personnel : Dynamiques Sociales et Politiques en Outre-Mer


Source 

Mohammed ElHajji

ASUNCION FRESNOZA-FLOT
Université Libre de Bruxelles

Asuncion Fresnoza-Flot a obtenu son doctorat en sociologie à l’Université Paris 7-Paris Diderot en 2008. Depuis 2017, elle est chercheure qualifiée FNRS et travaille au Laboratoire d’anthropologie des mondes contemporains (LAMC) à l’Université libre de Bruxelles (ULB) où elle assure les cours « Migration and gender » (GENR-D401) et le module 1 « Intermarriages, ‘mixed’ families and migration » du Séminaire d’Anthropologie 1 (SOCA-D307). Elle est la coordinatrice pédagogique du Master Erasmus Mundus « Migrations Transnationales » (MITRA) à l’ULB et vice-présidente du Comité d'éthique de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales de cette université. Elle fait partie des comités éditoriaux des revues Civilisations (revue internationale d’anthropologie et de sciences humaines) et Sextant (revue multidisciplinaire et internationale qui est spécialisée en études sur les femmes et le genre). Ses recherches portent actuellement sur les couples belgo-asiatiques en Belgique et en Asie (site du projet : https://belmix.net/) dans le cadre d’un programme de recherche sur la mobilité contextuelle des migrants et de leurs familles.

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.